DÉPENSES DE CAPITAL VERSUS DÉPENSES D’EXPLOITATION

En gestion financière, deux expressions sont utilisées pour classer la trésorerie : les dépenses de capital (CAPEX) et les dépenses d’exploitation (OPEX).

CAPEX

Les dépenses de capital ou CAPEX désignent un financement utilisé par les entreprises pour sécuriser leurs biens physiques ou moderniser leur actif actuel. Les CAPEX prennent généralement deux formes : les dépenses de maintenance qui font référence aux achats d’actif visant à étendre la durée utile des biens existants, et les dépenses de développement qui désignent les achats de nouveaux biens pour développer l’entreprise.

Il est important de comprendre que l’argent dépensé dans le cadre de la réparation ou de l’entretien continu normal des biens n’est pas considéré comme des CAPEX et doit être comptabilisé sur l’état financier de la période au cours de laquelle il est dépensé.

Contrairement à d’autres investissements comme la recherche et développement et le marketing, les dépenses de capital ne sont pas immédiatement considérées comme un coût. En effet, les biens, usines et équipements acquis par le biais de dépenses de capital sont généralement amortis au fil du temps.

Le montant de dépenses de capital qu’une entreprise est susceptible d’avoir dépend de l’industrie dont elle relève. Certaines des industries à la plus forte intensité capitalistique qui présentent les taux les plus élevés de dépenses de capital incluent l’exploration et la production pétrolières, les télécommunications, la fabrication et les services.

OPEX

L’autre expression couramment employée en trésorerie, à savoir les dépenses d’exploitation ou OPEX, se compose des coûts récurrents d’un produit, d’un système ou d’une entreprise. Ces dépenses peuvent également inclure les frais de personnel et les coûts des installations tels que le loyer.

En résumé, les dépenses de capital ont tendance à consister en des investissements majeurs bien visibles sur le bilan et amortis tout au long de la vie du bien, généralement 3 ans, tandis que les dépenses d’exploitation apparaissent sur le compte de résultat et se rapportent à des dépenses encourues de façon continue.

CAPEX VS. OPEX

Chose importante pour bon nombre d’organisations, les dépenses d’exploitation conviennent mieux aux organisations anticipant une croissance rapide ou des évolutions sur le plan technologique. Pour prendre un exemple simple : « Après avoir acheté un bien d’équipement, comme une voiture par exemple, vous êtes coincé avec. Même si le fait de la posséder ne vous excite plus du tout, la société financière continue d’attendre un paiement mensuel. En revanche, si vous louez une voiture, vous vous engagez uniquement sur la durée pendant laquelle vous souhaitez l’utiliser et une fois que vous avez payé cette utilisation, vous n’avez plus aucune obligation financière. »

La décision de préférer les OPEX aux CAPEX (ou inversement) dans le but d’identifier les dépenses technologiques doit s’appuyer sur une meilleure compréhension du rôle que les dépenses de capital jouent au sein de votre entreprise. Beaucoup d’organisations sont limitées au niveau du montant de dépenses de capital auquel elles peuvent accéder. L’investissement en capital étant limité, les organisations cherchent généralement à diriger leurs investissements vers des activités génératrices de produits. C’est la raison pour laquelle de nombreuses organisations préfèrent louer plutôt qu’acheter : elles ne veulent pas immobiliser leur capital qui est précieux.

Il est facile de comprendre en quoi une initiative promettant de réduire l’investissement en capital et de le transformer en dépenses d’exploitation plus régulières serait extrêmement attrayante pour le cadre administratif. Les dépenses d’exploitation permettent à votre entreprise de :

  • cultiver une mentalité de dépense à court terme qui accélère le processus de budgétisation ;
  • créer de nouvelles opportunités d’investissement dans les activités qui ne sont pas considérées comme contraignantes en termes de dépenses importantes à l’avance ;
  • répartir la trésorerie ;
  • payer uniquement pour la capacité actuellement requise et procéder à des ajustements en cas d’évolution des exigences.

Energyst est spécialisé dans les solutions de location de production d’alimentation électrique et de contrôle de température. En tant que membre de la famille Caterpillar, nous faisons partie d’un vaste réseau de distributeurs CAT. Nos ingénieurs se tiennent à votre disposition pour évaluer vos exigences avec vous.

S’il s’avère que la location ne constitue pas la meilleure solution pour votre situation spécifique, nous vous mettrons en relation avec l’un de nos partenaires CAT qui pourra vous informer sur l’achat de solutions énergétiques. Pour plus d’informations sur la manière dont Energyst peut aider votre entreprise, contactez-nous.